Le capitaine et son amoureuse de moussaillon

 

Il faut que je commence par me présenter Moi, celle qui va vous écrire durant toute cette épopée, c'est Nadine. Que puis je dire ce n'est pas si facile de parler de soi ; je suis une "terrienne" née à Nantes en 1960 de parents poitevins et j'ai une petite soeur ... oui petite car elle est de 15 ans ma cadette. J'ai passé ma jeunesse dans les champs de blé, de Tournesol et de maïs de la région de Loudun où mes parents sont nés et où ils possédaient une maison de campagne auprès de leur famille. Nous vivions à Nantes mais passions plus de temps dans la campagne qu'auprès du bord de mer de notre jolie région nantaise. Vous devez vous demander pourquoi je vous raconte tout cela mais ceux qui me connaissent bien vous diront qu'effectivement l'eau n'est pas mon milieu de prédilection. Jusqu'au jour de ma rencontre avec Louis dit Loulou pour sa famille et Loul pour ses amis.

Loul est né à Brest et passe sa jeunesse à Plouguerneau avec ses parents et ses 8 frères et soeurs. Autant le dire tout de suite plutôt marin que terrien.  Tout nous oppose le premier jour de  notre rencontre : moi attachée à ma maison, mes enfants, ma terre et lui ce vagabond qui ne tient jamais en place : du VTT dont St Jacques de Compostelle (un bout !!), de multiples voyages en moto au travers la France, et une passion de toujours la voile pour laquelle il commence à prendre des cours au Club Maritime Nantais (CMN) ; excellente école de croisière de Nantes. Il faut dire que pour cet ancien sous marinier, rien n'est plus normal après avoir passé 16 ans sous l'eau que de vouloir maintenant vivre au dessus des flots.

Nous avons tout de même quelques petites choses en commun. Nous travaillons tous les deux à CHU de Nantes. Loul est Responsable de la Blanchisserie et moi Assistante de Gestion Administrative du Pôle Anesthésie Réanimations. Nous sommes divorcés et avons chacun deux enfants qui sont grands et autonomes. Loul est l'heureux papy d'un petit garçon qui est sans nul doute le premier d'une petite série. Notre grand point commun : une envie de vivre la vie à pleines dents.

 

Au début de notre rencontre, ce projet de voyage est déjà dans la tête de Loul mais nous en parlions peu ... c'est un vague projet, Loul débute ces cours de voile. Nous apprenons à nous connaître, à partager nos loisirs et je commence juste à apprivoiser la moto. Il faut apprendre à s'habiller, à se tenir, à avoir froid même en cuir, à avoir chaud aussi ... et si l'on veut continuer avec cette bande de gentils "machos" que sont ces motards : éviter de râler !!! Je me prête au jeu sans trop de difficulté (quelques crispations dans les virages dira Loul) mais finalement j'aime bien .... je m'adapte à la situation et je crois avoir réussi mon premier examen de passage. Et si tu venais faire un convoyage avec nous le WE prochain ... quoi faire du voilier mais je ne sais pas nager et j'ai le mal de mer...

 

Merci Grégoire, c'est aussi grâce à ta patience que je suis sur cette photo ... Oui à la barre ... Oui stressée mais même pas malade !!! voici mon deuxième examen de passage : un WE en voilier. Eh bien c'est comme en moto : il faut apprendre à s'habiller, à se tenir, à avoir froid même en vêtements de mer, à avoir chaud aussi mais là rien de plus facile on enfile un maillot de bain et hop c'est trop kool ... et si l'on veut continuer avec cette bande de gentils "machos" que sont ces "vieux marins" : éviter de râler !!! Je me prête également au jeu sans trop de difficulté (quelques crispations à la gîte dira Loul) mais finalement j'aime bien .... je m'adapte à la situation et je crois avoir réussi mon deuxième examen de passage. Et si tu venais faire un Tour de l'Atlantique avec moi pendant un an... quoi faire du voilier pendant un an mais je ne sais toujours pas nager, et mes enfants, et mon boulot, et mon appartement etc .... .

Bon je ne vais pas être partiale mais vraiment Loul est un type formidable d'une patience et d'une gentillesse hors norme ... un peu trop solitaire au début ... ce "nounours sauvage" voulait faire son voyage tout seul et bien pas de souci. J'étais prête à la rejoindre pour les bons moments faire des allers-retours d'avion aux escales me convenait bien finalement ; je gardais le contact avec mes "petits" et je partageais tout de même un peu le grand rêve avec Loul. Nous faisons deux voyages en Guadeloupe rejoindre Christian et Renée (une des soeurs de Loul) où j'ai très facilement accepté l'idée de faire du bateau au SOLEIL. Et là je suis convaincue on y va Loul ? quoi où ça et bien le faire ce tour de l'Atlantique et c'est parti ; On a arpenté les pontons de la région, sillonnés les allées des salons nautiques pour trouver un bateau et là notre grande aventure commence.

    Nous commençons la préparation de ce grand voyage. Vous voulez continuer ? si oui venez nous retrouver dans la préparation du voyage.